Il vous a fait vibrer pendant tout l'été en alternant encouragements et sarcasmes et en multipliant les fausses pistes pour ne pas être démasqué. Il a su détourner les soupçons initiaux et nous a régalés de sa verve, il a même utilisé d'autres pseudo pour nous embrouiller. Il a résisté à toutes les attaques qu'il a subies :découpage en rondelles, vinaigrette ou sauce mexicaine.

Enfin il a formé un duo percutant avec notre Gai Luron de l'ile de Ré qui lui aussi a su nous tenir en haleine et délivrer des "saillies" de haute volée. A tel point d'ailleurs que c'est ce Gai Luron là que nous avons longtemps soupçonné d'être aussi le concombre masqué.

A chacune de leurs "sorties" la réflexion qui revenait le plus souvent le long de la Via Alpina c'était : "Il est très fort" car nous pensions que c'était le même individu qui se cachait derrière ces deux pseudo.

Et puis il y a eu cette intervention de "Dieu" en personne le 31 Août pour moquer les 2 autres. Bref une animation permanente de notre aventure qui a pimenté notre traversée et je suis sûr vous a aussi amusés; on peut donc les féliciter tous les deux pour leur humour et les remercier de nous avoir distrait.

Mais qui se cache derrière le concombre, il avait laissé des indices mais il fallait les décrypter, le dernier était contenu dans le message du 09 Septembre et le voici, le voilà, vous n'allez pas en croire vos yeux et lui pendant ce temps il se marre (cf photo) :

Gargantuesque ce repas d’hier soir ! 

Étonnez vous après çà si les promesses de Dieu quant au grand beau temps éternel ne sont pas tenues ! 

Réjouissons nous cependant de la réussite de votre étape malgré les conditions défavorables et je me permets de déroger à mon optimisme habituel pour saluer votre sage décision. 

Attention quand même à ne pas abuser de la bonne chère pour la suite de votre périple sous peine de mettre en péril votre objectif.

 « Ripaille trop garnie est toujours punie » (proverbe aveyronnais). 

Déroulez donc sagement le reste de votre itinéraire vers la grande bleue, tout en gardant un peu d’énergie pour finir par le démasquer ce concombre démoniaque et toujours masqué… 

 P1030401